Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

676 interventions ont été déposées dans le registre d’enquête publique; on peut se réjouir de l’avis défavorable de la commission d’enquête. Une première, aucun CDT n’ayant subi ce sort. L’Etat affirme qu’il n’est pas prêt à revoir sa copie mais les élus locaux commencent eux aussi à se révolter contre le gigantisme du projet et le manque d’anticipation de l’EPPS.

Voir ici la motion de la CAPS (communauté d’agglomération du Plateau de Saclay)