La région Ile-de-France soumet à consultation publique, cet été, trois projets de documents stratégiques pour l'énergie, le climat et la qualité de l'air. Le projet de schéma régional climat, air et énergie (SRCAE) et le projet de schéma régional éolien (SRE) sont consultables du 20 juillet au 20 septembre. Le projet de plan de protection de l'atmosphère (PPA) est consultable du 20 juillet au 20 octobre.

FNELe Président de la Section du Contentieux du Conseil d’Etat a rejeté aujourd’hui en référé la demande de suspension de l’arrêté du Ministre de l’agriculture du 16 mars 2012, interdisant la culture du maïs OGM MON810. Cette demande était formulée par deux entreprises agricoles bien connues pour s’être déjà illustrées aux côtés de la Sté MONSANTO, lorsque le Conseil d’Etat a annulé en novembre 2011 le moratoire sur le maïs OGM MON 810.

Face au risque d’une nouvelle décision de justice dans le même sens, l’Union Nationale de l’Apiculture Française, les Amis de la Terre, la Confédération Paysanne, la Fédération Française d’apiculteurs Professionnels, la Fédération Nationale d’Agriculture Biologique, France Nature Environnement, la Fédération Nature et Progrès et le Réseau Semences Paysannes se sont unis dans leur diversité pour obtenir en justice le maintien de l’interdiction en France.

Le Conseil d’Etat vient de donner raison à nos organisations en refusant de suspendre l’interdiction de mise en culture du 16 mars 2012, qui « ne porte pas atteinte à un intérêt public, à la situation des entreprises requérantes ou aux intérêts qu’elles entendent défendre ».

agricultureLes enjeux de l’approvisionnement alimentaire en Ile-de-France ont fait l’objet d’un rapport, rendu public ce 13 mars à Paris par le Conseil économique, social et environnemental régional (Ceser). L’un de ses objectifs consiste à rétablir le lien entre le producteur local et le consommateur francilien.

La fragilité de l’activité agricole francilienne ne se voit pas à l’œil nu. Avec   572.000 hectares, les terres agricoles couvrent un peu moins de la moitié du territoire francilien. Ce qui est loin d’être négligeable pour une région aussi fortement urbanisée. Pour autant, la production n’est pas du tout en mesure de nourrir la région la plus peuplée de l'Hexagone avec 12 millions de personnes (19% de la population française).

Lire la suite ...

rivireLe dossier d'enquête publique concernant la déclaration d’intérêt général du programme d’entretien des rivières du bassin versant de l’Yvette amont est disponible sur le site du Parc.

Elle sera ouverte du lundi 12 mars 2012 au samedi 31 mars 2012.

Les travaux consistent en un entretien de la végétation des berges de la rivière, notamment le débroussaillage de la végétation non caractéristique des rivières et de leur ripisylve. Certains arbres qui menacent de tomber et qui auraient pour conséquence la détérioration d’un ouvrage d’art ou l’inondation d’une zone habitée seront également entretenus.

 

 

L’enquête publique relative à la zone de protection naturelle, agricole et forestière du Plateau de Saclay se tiendra du lundi 12 mars au samedi 14 avril 2012 inclus.

 Le siège de l'enquête sera situé à Saclay.Les dates des permanences sont détaillées dans l'arrêté préfectoral du 16 février 2012 

 

La préservation d'une "masse critique" de terres agricoles utiles sur le plateau est une revendication des associations de sauvegarde de l’environnement depuis plus de vingt ans. Rappelons que depuis 1982, 977 hectares de terres agricoles du plateau de Saclay ont progressivement été grignotés au profit d'espaces urbanisés, d'infrastructures routières et de golfs.

Nous invitons tous les citoyensà participer à cette consultation qui devrait déboucher sur un décret avant l'été 2012.

Pour information, vous pouvez consulter  l'avis de l'Union des Amis du Parc et du collectif COLOS et celui de l'UASPS