A l'occasion des Journées européennes du patrimoine 2011, le 18 septembre 2011 à l'abbaye Saint-Louis-du-Temple à Vauhallan, l'Association de Défense des Etangs et Rigoles (ADER) a présenté sa magnifique carte "Plateau de Saclay et ses vallées Bièvre, Mérantaise, Yvette", élaborée en collaboration avec l'Association des Amis du Grand Parc de Versailles.


Réalisée sur fond d'une vue aérienne très récente (août 2010), le recto de cette carte présente les principaux sites d'intérêt du plateau de Saclay, repérés par 121 vignettes. Au verso figure un riche résumé des caractéristiques essentielles du plateau, déclinées selon les thèmes suivants :

  • l'histoire et l'archéologie
  • la géologie et l'hydrologie
  • le patrimoine hydraulique, en particulier les étangs et les rigoles et leur historique
  • l'architecture rurale
  • l'agriculture
  • la protection des espaces naturels et la préservation de la biodiversité
  • les chemins de découverte du patrimoine

Rappelons que le patrimoine hydraulique du plateau, par nature assez discret, n'en est pas moins exceptionnel : le dénivelé entre le plateau et les fontaines du château de Versailles n'est que de 3 mètres et y acheminer l'eau par la seule force de gravité était un exploit technique pour l'époque. Aussi ADER poursuit-elle l'objectif d'obtenir le classement du patrimoine hydraulique du plateau par l'Unesco au titre de l'ensemble du Domaine de Versailles.

A l'occasion des Journées européennes du patrimoine 2011, le 18 septembre 2011 à l'abbaye Saint-Louis-du-Temple à Vauhallan, l'Association de Défense des Etangs et Rigoles (ADER) a présenté sa magnifique carte "Plateau de Saclay et ses vallées Bièvre, Mérantaise, Yvette", élaborée en collaboration avec l'Association des Amis du Grand Parc de Versailles.A l'occasion des Journées européennes du patrimoine 2011, le 18 septembre 2011 à l'abbaye Saint-Louis-du-Temple à Vauhallan, l'Association de Défense des Etangs et Rigoles (ADER) a présenté sa magnifique carte "Plateau de Saclay et ses vallées Bièvre, Mérantaise, Yvette", élaborée en collaboration avec l'Association des Amis du Grand Parc de Versailles.

A la suite de son assemblée générale annuelle qui s’est tenue à Boullay-les-Troux (91), le conseil d’administration de l’Union des Amis du Parc a élu son nouveau bureau. Catherine Reinaud, qui incarnait la défense du Parc depuis 6 ans, cède sa place à Catherine Giobellina. Connue dans l’Essonne pour avoir milité dès 2005 pour l’entrée des communes du plateau de Limours dans le Parc, elle s’est largement investie au sein du conseil d’administration de l’Union et des commissions chargées d’élaborer la nouvelle charte du Parc depuis 2007.

Voir la composition du nouveau conseil d’administration ici

Dans le cadre de son action de soutien de l’agriculture de proximité, l’Union des Amis du Parc qui a été le premier acheteur de vache solidaire, a suscité un mouvement en faveur de l’action de l’agriculteur Jean-Baptiste Gallo qui a envoyé le message suivant à notre présidente :

Bonjour Madame,

Je suis heureux de vous annoncer que suite à une visite sur votre site, la journaliste veronique Beaugrand m'a contacté et qu'elle a écrit l'article qui suit et qui est paru dimanche matin...

Le Parisien

et vu le retentissement du parisien, je dois vous dire que nous ne réalisons pas ce qui nous arrive depuis dimanche matin... les 10 vaches qui restaient à vendre l'ont été en 2 jours, les rendez vous se suivent et les journalistes aussi!

France bleue hier , france 3 région ile de france  pour le journal de demain midi, interview sur europe 1,...

Merci donc à vous de ce coup de pouce du départ sans qui nous n'en serions pas là...

Je vous fais suivre un mail représentatif des nombreux appels...

Bien Cordialement

Jean Baptiste GALLOO

Dans notre action de promotion de vergers villageois,  1er février dernier nous avons organisé la première taille des arbres du verger conservatoire planté par l’Union des Amis du Parc à Cernay la Ville en janvier 2010.

P1010192_753x1024 P1040493 P1040488

Photos-0011C'est ce que propose Jean Baptiste Galloo, éleveur à la ferme aux 4 étoiles à Auffargis, en investissant directement dans son exploitation de vaches laitières et allaitantes.

Un investissement solidaire

Pour pouvoir emprunter auprès d'une banque, il aurait besoin d'apporter la preuve de son asservissement au système que nous appelerons "Mondialisation" en brandissant par exemple son contrat laitier signé avec Lactalis, Sodiaal ou quelconque autre géante multinationale laitière, lui assurant des quotas laitiers et la revente de son lait. Nos banques ne vivent que d'usure, et nous usent.