Les orientations gouvernementales en matière de transports ouvrent de nouvelles perspectives pour faire « bouger les lignes ».

Dans le cadre des « Assises nationales de la Mobilité », les maires des communes de Villiers-le-Bâcle, Magny-les Hameaux, Châteaufort et Saclay et les huit associations qui ont déposé des recours en Conseil d'État contre la déclaration d'utilité publique de la ligne 18 ont décidé d’organiser un colloque dédié aux "circulations, transports, déplacements" sur le Plateau de Saclay et les vallées voisines

le samedi 18 novembre, de 14h à 19h, à CentralSupelec

en présence des trois députés des circonscriptions concernées par la ligne 18 (Jean-Noël Barrot, Amélie de Montchalin et Cédric Villani),et de représentants d’Ile-de-France Mobilités (ex STIF) et de la Société du Grand Paris.


Pour consulter le programme cliquez sur l’affiche

Assises mobi Saclay 18 11 2017

 

Pour découvrir la position des associations, cliquer ici

 

Le Collectif Pôle Gare Saint-Rémy lance une campagne de financement participatif. Elle a pour but de financer la bataille juridique engagée pour préserver la gare de Saint-Rémy et son environnement.


Pour que l’entrée du Parc Naturel ne soit pas être transformée en site industriel,

rendez-vous sur la plateforme de dons

helloasso CPGSR

Dimanche 11 juin, l'Union des Amis du Parc vous propose de partir à la découverte des paysages

qu’offrait Port-Royal des Champs au 18ème siècle !

vallon port royal

Au programme, ballade commentée du chantier de réouverture du fond vallée par Eric Aynaud, président de l’association de l’association des Amis de la vallée du Rhodon et retour sur l’histoire des lieux par Catherine Marchal, médiéviste, spécialiste de Port Royal et membre de l’association « les Amis du Dehors ».

Rendez-vous le dimanche 11 juin à 10h30 sur le parking des ruines de Port-Royal à Saint-Lambert-des-Bois.

Plan parking Port Royal

Emportez votre pic-nique et munissez-vous de bonnes chaussures !

 

photo collectif PGSR 12 04 2017

C'est un tournant dans le dossier du projet RATP en gare de Saint-Rémy-lès-Chevreuse : le collectif Pôle Gare porte aujourd'hui son combat sur le front juridique. C'est ce qu'il a annoncé le  mercredi 12 avril à l'occasion d'une conférence de presse organisée à l'Auberge du Lac.

Fin mars, le STIF a pris sa décision concernant les cinq nouvelles voies de garage pour le RER B : la gare de Saint-Rémy a finalement été choisie pour accueillir ces voies, en lieu et place du site de Massy, désormais réservé aux travaux pour la ligne 18 du Grand Paris. Selon le groupe d'action, cette décision ne va pas améliorer la vie des usagers et aura un impact environnemental désastreux. « Ces nouvelles voies transformeront la gare terminus située en site inscrit du parc naturel de la Haute Vallée de Chevreuse en véritable annexe industrielle de Massy. »